Bonjour à tous et soyez les bienvenus sur le blog des Lambo’loux au Burundi 🙂

Céline est bien arrivée, le vol et l’attente à Addis Abeba (en plus il y faisait froid!) ont été longs mais voir la bouille bronzée de Nicolas à l’aéroport valait bien ces longues heures!

Les premières surprises ont été la chaleur (quand même…), les paysages (la ville est très verte et est entourée de collines, rien à voir avec une mégapole africaine super polluée)… et la conduite en douceur des Burundais! C’est juste un peu le bazar mais il y a de l’espace et ils sont caaaaaaalmes! Nicolas est ici chez lui, tout est smooth  😉

Niveau chaleur, c’est variable, il y a beaucoup de vent et nous rentrons pour de bon dans la saison des pluies, avec un (gros) orage par jour en moyenne.

Le lendemain, nous sommes allés faire un petit tour dans le centre, de quoi acheter quelques légumes puis nous sommes allés chez Juvénal et Espérance manger une brochette, près de l’école de Nicolas. Le soir, invitation pour une tartiflette chez les voisins du dessus, qui visiblement étaient en manque de fromage!

Nous sommes TRES (trop?) bien installés. C’est aussi l’avis de Gaspard, le lézard qui a élu domicile dans le bureau! Nous sommes entourés d’oiseaux le jour et de grillons le soir, c’est super agréable. Céline ne s’habitue pas encore à Mathias et Tobyas les cafards mais espère que ça va venir  :S

Le dimanche après-midi, nous sommes allés boire un verre sur une terrasse au coin du lac Tanganyika, à deux pas de la maison, où des hippos sont venus nous dire coucou !

Nico a pu parfaire son cri  d’hippopotame 🙂 De beaux oiseaux étaient aussi au rendez-vous.

En saison des pluies, on distingue clairement les monts congolais d’en face (à 20-30 km) qui ressortent entre les nuages.

Nous sommes finalement restés pour manger une brochette-frite…Ne vous fiez pas au ticket, la brochette de poisson était délicieuse !

En comptant 1h entre la commande et l’arrivée de l’assiette (c’est tout à fait dans la moyenne…), nous avons eu le loisir de voir le soir tomber et les villages de la berge congolaise s’allumer!

 Nico a repris le chemin de l’école le lundi (période bulletin et conseils de classe) et Céline se prélasse chez nous, entre l’installation, le plaisir de la lessive à la main et de grosses siestes 🙂 avant de commencer le 1er décembre à l’ambassade. Le premier contact avec les collègues est en tout cas déjà positif!

A bientôt !

 


 

Advertisements